Construire sa maison : les 10 commandements à suivre absolument

Ça y est, vous avez pris votre décision : vous allez faire construire votre maison. Après l’euphorie des premiers instants surviennent bon nombre de questions : comment construire sa maison soi-même ? Quelles sont les démarches administratives pour construire sa maison ? À qui s’adresser ? Pas de panique, Maxiassur répond à toutes vos interrogations.

#1 : Construire sa maison : l’emplacement idéal, tu chercheras

Le choix du bon emplacement est primordial pour se sentir bien chez soi. Voici les points à prendre en compte pour trouver le terrain idéal :

  • préférez-vous construire votre maison en lotissement, sur un terrain isolé en pleine campagne ?
  • à quelle distance maximum de votre lieu de travail désirez-vous construire ?
  • est-il proche des commodités ?
  • quelle est son orientation ?
  • est-il constructible ? Pour le savoir, demandez un certificat d'urbanisme auprès de la mairie de la commune dont dépend le terrain ou faites appel à un géotechnicien.
  • quelles sont les règles d’urbanisme en vigueur (hauteur maximale autorisée, distances à respecter) ? Sont-elles en accord avec votre projet de construction de maison neuve ?

#2 : Ton constructeur, avec soin tu sélectionneras

Construire sa maison soi-même est tout à fait possible. Si vous êtes bricoleur, cela vous permettra de faire d’importantes économies. Sinon, il vous faudra choisir un professionnel de la construction.

Trois possibilités :

  • faire appel à un constructeur : celui-ci vous accompagne à toutes les étapes de votre projet, des démarches administratives au choix des professionnels qui interviendront sur le chantier. Moins cher qu’un architecte, un constructeur offre également de nombreuses garanties (respect du prix initial et des délais, parfait achèvement, bon fonctionnement, décennale). Seul bémol : vous devrez choisir votre maison parmi des modèles d’habitations prédéfinis ;
  • faire construire sa maison par des entreprises du bâtiment, des artisans vous ferez le plus souvent appel à un architecte lors de la phase de conception du projet afin de créer un projet personnalisé, adapté à vos attentes. Attention aux mauvaises surprises : car les professionnels du bâtiment ne sont pas soumis au respect d'un code de déontologie et aucun titre ne garantit leurs formations ou leurs compétences ;
  • passer par un architecte : c’est la solution la plus onéreuse mais aussi celle qui offre le plus de possibilités. De plus, la profession est très encadrée. Il doit être inscrit à l'ordre des architectes.

Le saviez-vous ?
Faire appel à un architecte est obligatoire pour les constructions de plus de 170 m2.

#3 : Un plan de construction, tu élaboreras

Suivant le professionnel choisi, vous pourrez choisir entre deux types de plans :

  • plans entièrement personnalisés si vous passez par à un architecte ou un maître d'œuvre ;
  • plans sur catalogue (avec possibilité ou non de personnalisation) si vous faites appel à un constructeur.

Durant cette étape cruciale, posez-vous les bonnes questions :

  • de combien de pièces avez-vous besoin ?
  • comment agencer les pièces en fonction de votre mode de vie ?
  • souhaitez-vous un espace de vie ouvert ? Fermé ?
  • comment bien orienter la maison pour bénéficier de l’énergie solaire et ainsi maximiser son efficacité énergétique?
  • souhaitez vous une maison passive ?
  • etc.

#4 : Un permis de construire, tu demanderas

Impossible de construire sa maison sans ce précieux sésame !

Si vous passez par un architecte ou un constructeur, celui-ci se chargera de procéder à la demande de permis de construire auprès de la mairie. Non seulement vous gagnez du temps, mais vous êtes quasi sûr que votre projet immobilier sera accepté. Dans le cas contraire, vous devrez déposer votre demande accompagnée de divers documents (plan de situation du terrain, plan de masse des constructions à édifier, plan en coupe du terrain et de la construction, etc.).

#5 : Une assurance dommage ouvrage, tu souscriras

La loi Spinetta impose une obligation d'assurance dommages ouvrage pour les particuliers. Celle-ci doit être souscrite à la date d'ouverture de chantier et prend effet à partir de la réception des travaux.

Pour rappel, une assurance dommage ouvrage vous protège contre :

  • les sinistres mettant en péril la sécurité de l'habitation ;
  • les défauts de construction relevant de la garantie décennale.

#6 : Ton budget, tu définiras

Parmi les nombreuses démarches administratives pour construire sa maison, cette étape est la plus redoutée. C’est à partir de là que vous pourrez savoir si votre rêve immobilier peut prendre vie. Rendez visite à votre banquier ou un courtier pour savoir connaître votre capacité d’emprunt. Deux chiffres importants à garder en tête : 10 % d’apport personnel minimum et 33 % de taux d’endettement maximum !

Bon à savoir : au moment de souscrire votre crédit immobilier, votre banque vous proposera sûrement de prendre une assurance de prêt. Faites jouer la concurrence et renseignez-vous sur les tarifs des autres enseignes comme les assureurs en ligne.

#7 : Un contrat individuel, tu signeras

Si vous faites appel à un constructeur, vous devrez signer un contrat de construction de maison individuelle (CCMI). Ce document reprend des informations cruciales, comme :

  • la désignation du terrain à bâtir ;
  • les travaux d’adaptation au sol ;
  • le descriptif de la maison ;
  • la date d’ouverture du chantier ;
  • la date de livraison ;
  • le montant des pénalités dues en cas de retard ;
  • le coût définitif de la maison et les modalités de paiement.

#8 : Le chantier, régulièrement tu visiteras

Surveiller la construction de sa maison est vivement recommandé !

Une petite visite toutes les 2 ou 3 semaines vous permettra de vous assurer que le planning est bien respecté. Attention, si vous avez confié le chantier à un constructeur de maison individuelle, le contrat prévoit des visites uniquement avant chaque appel de fonds, c’est-à-dire chaque étape de la construction. Vous trouvez que les travaux n’avancent pas assez vite ? Demandez à vous entretenir avec le constructeur afin d’éviter tout litige par la suite.

#9 : Le bien immobilier, tu réceptionneras

Voilà l’étape que vous attendiez tant. Il est temps d’ouvrir grand les yeux et de vérifier que tout est conforme à ce qui était prévu (plomberie, électricité, surface des pièces, etc.). Pour cela, vous pouvez vous faire assister d’un expert et émettre des réserves si vous pensez que la maison ne correspond pas à vos attentes. Une retenue de garantie de 5% du prix total peut s’appliquer jusqu’à ce que les réserves émises soient levées.

En l’absence d’un expert, vous disposez d’un délai de huit jours pour émettre vos réserves.

Si tout est OK, vous signez le procès-verbal de réception.

#10 : Vigilant pendant 10 ans, tu seras

La loi protège tout particulier qui fait construire sa maison par trois garanties :

  • la décennale : oblige le constructeur à réparer tout dommage compromettant la solidité de la maison ou la rendant inhabitable pendant 10 ans ;
  • la garantie de parfait achèvement : impose la réparation de toutes les malfaçons survenues au cours de l'année suivant la réception des travaux ;
  • la garantie biennale : oblige le constructeur de procéder au remplacement de tout équipement défectueux au cours des deux années qui suivent la réception des travaux.

Construire sa maison est un projet qui peut sembler un peu effrayant aux premiers abords. Avec cette checklist, vous savez désormais comment construire une maison de a à z, en toute sérénité !

Nos clients en témoignent

Dossier très bien suivi. Très bonne réactivité. Très grand professionnalisme des intervenants. Tout se déroule par voie dématérialisée, ce qui facilite les échanges.

Monsieur LAJARGE

UNE QUESTION DES PRÉCISIONS CONCERNANT L'ASSURANCE DOMMAGES OUVRAGE ?

N'hésitez pas à nous contacter nous sommes là pour vous aider ! Tél : 09 71 22 71 07

Ou consultez le Forum Dommage Ouvrage : Vos Questions Nos Réponses

Guide de l'assurance dommage ouvrage

Forum dommage ouvrage

  • forum dommage ouvrageDommage Ouvrage Sans Décennale ?
    Mon mari est dans le bâtiment, nous allons construire notre maison avec l’aide de copains nous sommes donc en auto-construction. Notre banque nous demande de souscrire une dommage ouvrage […]
  • forum dommage ouvrageFissures mur prise en charge par les assurances construction ?
    Nous avons une fissure dans un mur pignon de notre maison construite depuis moins de 10 ans est-ce couvert par l’assurance dommages ouvrage ou par l’assurance décennale du maçon ? […]
  • forum dommage ouvragePeut-on me refuser l’assurance dommages-ouvrage ?
    Je suis à la recherche d’une DO beaucoup d’assureurs ne la proposent pas ou refusent. Comment faire ? Question de Christophe (DEMANDOLX 04) La réponse de Bruno Guérineau : Bonjour […]
  • forum dommage ouvrageQui souscrit l’assurance dommage ouvrage ?
    Quelles sont les personnes concernées par l’obligation d’assurance dommages ouvrage ? Qui souscrit l’assurance dommage ouvrage ? Question de Yvon (Saint Léonard 76) La réponse de Bruno […]

Merci de noter ou de partager cet article "Quelles différences entre l'assurance dommage ouvrage et la garantie décennale ?"

Scroll to top
Call Now Button