Prix assurance responsabilité civile professionnelle : le guide complet

Vous êtes à la tête d’une entreprise et recherchez une assurance responsabilité civile professionnelle pas chère ? Combien coûte une RC pro ? Comment est calculée la prime d’assurance ? Comment faire pour trouver un contrat au meilleur rapport qualité/prix ?
Vous vous posez des questions ? Nous avons les réponses.

Qu’est-ce qu’une assurance civile professionnelle ?

L’assurance RC professionnelle garantit les dommages corporels, matériels ou immatériels que l’entreprise pourrait causer à un tiers dans le cadre de son activité (au sein de l’entreprise ou à l’extérieur sur un chantier) ainsi que les pertes d’exploitation.

Exemples :

  • un client ou un fournisseur qui glisse à cause d’un sol mouillé et se fait mal ;
  • un client tombe malade après avoir mangé dans votre restaurant ;
  • un échafaudage tombe et blesse un salarié ;
  • un agent immobilier a tardé à remettre des documents importants à son client ;
  • un produit alimentaire infecté par une bactérie doit être retiré du marché, causant des pertes financières pour l’entreprise ;
  • etc.

Un contrat RC pro couvre les dommages causés par le chef d’entreprise, mais aussi par :

  • les salariés ;
  • les stagiaires ;
  • les apprentis, ;
  • l’activité de l’entreprise ;
  • les locaux ;
  • le matériel professionnel appartenant à l’entreprise ou loué par celle-ci ;
  • les sous-traitants.

C’est donc une assurance indispensable, bien souvent incluse dans une assurance multirisque professionnelle plus complète prenant en charge les risques tels que :

  • l’incendie et l’explosion ;
  • le dégât des eaux ;
  • le bris de glaces ;
  • le vol et vandalisme ;
  • les événements climatiques importants (tempête, inondations, neige, etc.)

Prix d’une assurance responsabilité civile professionnelle

Le montant de la prime d’assurance responsabilité civile professionnelle dépend de plusieurs facteurs :

  • les garanties incluses : responsabilité civile d’exploitation, garantie après livraison, etc.
  • les options choisies pour renforcer la qualité de la couverture, comme la protection juridique ;
  • le chiffre d’affaires : plus il est élevé, plus la cotisation RC pro l’est aussi ;
  • l’effectif de l’entreprise : le risque est proportionnel au nombre de salariés. Logiquement, une entreprise de 5 salariés paiera moins cher qu’une plus grosse structure ;
  • le secteur d’activité : le niveau de risque influe sur le prix de la RC pro. Une entreprise de BTP, par exemple, paiera plus cher qu’une entreprise de conseil ;
  • les plafonds d’indemnisation : de meilleurs remboursements impactent le prix de la cotisation ;
  • les franchises : c’est-à-dire le montant qui restera à votre charge. Le niveau de franchise impacte le montant de la cotisation. Une formule pas chère cache souvent des franchises importantes. Faites vos calculs !
  • les exclusions de garanties ;
  • la compagnie d’assurance : le prix d’une assurance responsabilité civile professionnelle est fixé librement. D’où l’intérêt de demander des devis d'assurance RC PRO pour obtenir le meilleur tarif ;
  • les montants couverts : si vous souhaitez être couvert pour des préjudices importants, vous devrez payer plus cher.

Voici un tableau des prix d’une assurance responsabilité civile professionnelle pour une entreprise :

Secteur d’activité Prix assurance responsabilité civile professionnelle /an
Agent immobilier 388 €
Photographe 120 €
Avocat 450 €
Décorateur d’intérieur 370 €
Conseil financier aux entreprises 410 €
Kinésithérapeute 310 €
Maçon 625 €
Médecin libéral 350 €
Association sportive 220 €

Assurance civile professionnelle auto-entrepreneur : quel tarif ?

Les prix d’une RC pro micro-entreprise diffèrent selon les mêmes critères qu’une entreprise classique. Néanmoins, étant donné que la majorité des auto-entrepreneurs travaillent seuls, la prime d’assurance sera sensiblement moins chère à l’arrivée.

Garantie RC Pro : comment payer moins cher ?

La première astuce pour faire des économies est de prendre une assurance rc professionnelle qui réponde aux besoins de votre entreprise, ni plus ni moins. Étudiez scrupuleusement les conditions générales de l’offre pour comprendre ce qui est inclus dans le contrat. Parfois, les assureurs essaient de vous faire souscrire des garanties qui ne vous serviront jamais. Soyez vigilants !

Le mieux est de faire appel aux services d’un courtier qui pourra vous proposer des offres correspondant à votre secteur. Il existe en effet plusieurs sortes d’assurance RC professionnelle qui prennent en compte les spécificités de chaque domaine d’activité.

Selon les assureurs, vous pourrez ainsi adhérer à une RC pro :

  • commerçant ;
  • artisan ;
  • hôtel Café Restaurant Traiteur ;
  • auto-entrepreneur ;
  • fabricant ;
  • professionnel du bâtiment ;
  • tourisme, loisirs ;
  • associations ;
  • professions médicales et paramédicales ;
  • etc.

Autre façon de payer moins cher votre prime RC pro, c’est de demander des devis gratuits d’assurance professionnelle sur un comparateur en ligne. En effet, le coût des garanties RCP varient fortement d’une compagnie à l’autre. Un comparateur vous permettra d’obtenir plusieurs tarifs en un clin d’œil.
Vous gagnez du temps, et de l’argent. Par ailleurs, vous pouvez signer votre contrat électroniquement et recevoir votre attestation rc pro dans les minutes qui suivent.

Bien sûr, vous pouvez aussi faire le tour des assureurs individuellement pour connaître leurs tarifs. Toutefois, vous devrez remplir des questionnaires chez chacun d’eux, ce qui vous fera perdre beaucoup de temps.

Enfin, ne vous fiez pas uniquement au prix. Une assurance responsabilité civile professionnelle pas chère peut s’avérer être de mauvaise qualité et ne pas vous protéger suffisamment en cas de pépin. Résultat ? Vous devriez prendre en charge une grande partie de l’indemnisation, ce qui pourrait être catastrophique pour votre activité professionnelle.

L’assurance RC pro est-elle obligatoire ?

L’assurance responsabilité professionnelle n’est pas obligatoire, excepté pour les professions dites « réglementées » (professions médicales, agents immobiliers, architectes, experts comptables, taxis, professionnels du droit).

Mais comme vous le savez, aucune activité professionnelle n’est à l’abri d’un risque. Être couvert est donc préconisé, et ce quel que soit le statut juridique : SAS, SASU, EURL, micro-entreprise… À défaut d’assurance, charge au chef d’entreprise de réparer le préjudice financier par lui-même, avec, à la clé, un gros trou dans la trésorerie.

Garantie décennale : MaxiAssur vous accompagne pour faire le bon choix.

comparateur décennaleComparez
Plus besoin de se déplacer. C'est Rapide, Facile et 100 % Gratuit.

Faites le point sur votre garantie décennale Faites le point
Votre activité évolue les tarifs et garanties aussi !

EconomisezEconomisez
Ne payez plus trop cher votre garantie décennale.

Merci de noter ou de partager cet article :

Publié dans Décennale

Scroll to top