Devenir maçon : fiche métier complète

Devenir maçon vous tente ? C’est un beau projet, effectivement ! La profession d’artisan maçon est souvent très lucrative quand on est à son compte. Découvrez tous nos conseils sur les multiples formations possibles, les compétences à avoir pour être un bon maçon, ainsi que le salaire d’un professionnel de la maçonnerie.

Que fait un maçon ?

Le maçon est en charge de la construction d’un ouvrage (bâtiments, maisons, immeubles…), communément appelé le « gros œuvre ». Sa mission est donc de mettre en place les fondations, mais aussi tout le reste du bâti (murs, terrassage, dallage) selon un plan et des techniques de construction définies en amont. Cependant, ce professionnel de la maçonnerie peut aussi intervenir sur des chantiers de destruction ou de rénovation.

Bien souvent, le maçon exerce en tant qu’ouvrier sur un chantier de construction. Il est également possible de créer sa propre entreprise de maçonnerie afin de travailler à son compte, seul ou avec des salariés.

Combien gagne un professionnel de la maçonnerie ?

Le salaire d’un maçon varie fortement selon :

  • la région dans laquelle il exerce ;
  • son statut (ouvrier ou indépendant) ;
  • son ancienneté ;
  • s’il est ou non spécialisé dans des techniques de maçonnerie particulières (paysagère, traditionnelle, etc.).

Voici un tableau des salaires en maçonnerie qui devrait vous aider si vous voulez devenir maçon :

Salaire maçon par expérience :

Maçon indépendantMaçon salarié (moins de 10 ans d’expérience)Maçon salarié (plus de 10 ans d’expérience)
De 2 300 € à 5 400 € par moisSMIC à 1 800 € par moisDe 2 000 € à 2 800 € par mois

Salaire maçon par région :

RégionMaçon indépendantMaçon salarié en milieu de carrière
NordDe 2 300 € à 5 100 € par mois1 980 € par mois
Grand-OuestDe 2 300 € à 5 100 € par mois1 980 € par mois
Grand-EstDe 2 300 € à 5 100 € par mois1 980 € par mois
Sud-OuestDe 2 300 € à 5 100 € par mois2 127 € par mois
Sud-EstDe 2 300 € à 5 100 € par mois2 214 € par mois
Région de ParisDe 2 800 € à 5 400 € par mois2 412 € par mois

Quelles qualités et savoir-faire pour devenir maçon ?

Pour savoir si vous pouvez devenir maçon, demandez-vous si vous :

  • disposez d’une très bonne condition physique : la maçonnerie est un métier qui requiert une certaine résistance, notamment à cause des conditions climatiques souvent difficiles, mais aussi des charges lourdes à porter ;
  • êtes flexible : il n’est pas rare de devoir travailler de nuit, les dimanches et jours fériés ou de faire des heures supplémentaires ;
  • êtes méthodique et rigoureux dans la manipulation des matériaux (béton, pierre, brique, résine, bois, matériaux composites, etc.) et outils. Une erreur dans les fondations, ça ne pardonne pas ! ;
  • aimez le travail en équipe : différents corps de métier opèrent sur un chantier de construction, autant dire qu’il est essentiel d’avoir un bon sens relationnel ;
  • avez des aptitudes manuelles ;
  • êtes organisé pour gérer toutes les facettes d’une entreprise (recherche de clients, comptabilité, relation client, etc.).

Formation pour devenir maçon : où, combien de temps ?

Plusieurs voies sont possibles pour devenir professionnel en maçonnerie. Dès la 3ème, le métier est accessible grâce à un :

  • CAP maçon / constructeur en béton armé du bâtiment ;
  • CAP constructeur en ouvrages d'art ;
  • Brevet Professionnel maçon ;

Ces contrats en alternance d’une durée de 2 ans offrent l’avantage d’acquérir une expérience très rapidement et de pouvoir commencer à travailler dès le diplôme obtenu.

Si vous souhaitez créer votre entreprise de bâtiment, une formation plus poussée sera nécessaire :

  • Bac professionnel technicien du bâtiment ;
  • Bac pro interventions sur le patrimoine bâti ;
  • BTS en bâtiment.

Et qu’en est-il si vous voulez devenir maçon sans diplôme ? C’est possible. Vous devrez pour cela justifier d'une expérience professionnelle de 3 années au sein de l'Union Européenne et obtenir une attestation de reconnaissance de qualification professionnelle.

Devenir entrepreneur en maçonnerie ou rester salarié : que choisir ?

Comme c’est le cas pour à peu près tous les métiers, exercer la maçonnerie à son compte est plus lucratif qu’en étant salarié. Vous travaillez avec qui vous le souhaitez et jouissez d’une plus grande liberté dans la gestion de votre emploi du temps.

Toutefois, les démarches administratives peuvent être lourdes (quoique la micro-entreprise rende la vie plus facile aux entrepreneurs !). Autre point à considérer : devenir maçon indépendant est plus risqué : les revenus sont fluctuants et dépendant grandement de la bonne santé du secteur de la construction.

Le plus simple est de rejoindre une entreprise en bâtiment sous le statut de salarié afin de gagner en expérience et vous construire un réseau de personnes qui apprécient votre travail. Il sera alors plus facile de se lancer en tant qu’indépendant le moment venu.

L’assurance décennale : obligatoire pour le maçon ?

Si vous êtes maçon à votre compte, vous devez souscrire une assurance décennale. Celle-ci couvre, pendant 10 ans, les dommages qui porteraient atteinte à la solidité de votre construction ou le rendrait impropre à l’usage :

  • fissures sur un mur ou dans les sols ;
  • effondrement de tout ou partie de l’ouvrage ;
  • ferraillage défectueux ;
  • erreurs de démolition ;
  • etc.

Consultez cet article : garantie décennale maçon

Les autres assurances obligatoires du maçon

Deux autres assurances construction sont obligatoires, à savoir :

  1. La garantie de parfait achèvement (GPA) : en tant que maçon, celle-ci vous oblige à réparer tous les désordres pendant 1 an à compter de la date de réception des travaux.
  2. La garantie biennale : elle prend en charge les équipements dissociables et toutes les installations démontables d'un ouvrage durant les deux ans qui suivent la réception des travaux.

Le secteur de la maçonnerie ne connaît pas la crise ! Si vous envisagez de devenir maçon, c’est le bon moment pour se lancer. D’autant plus que vous pourrez créer votre propre boîte au bout de quelques années d’expérience seulement.

Merci de noter ou de partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to top
Call Now Button