Quelle assurance de prêt pour un métier à risques ?

Vous êtes couvreur, gendarme, pompier, militaire… et recherchez une assurance emprunteur ? Ces professions sont considérées comme dangereuses pour les assureurs et entraînent souvent une surprime, voire le refus de couvrir les risques professionnels. Quelles solutions pour bénéficier d’une protection optimale sans payer trop cher ? Zoom sur l’assurance de prêt pour les métiers risqués.

Qu’est-ce qu’un métier à risques en assurance de prêt ?

Les professions que les compagnies d’assurance considèrent comme représentant plus de risques que les autres sont celles qui exposent davantage les assurés au décès, à l’invalidité ou à des incapacités de travail régulières.

Pour établir leur liste des emprunteurs exerçant de métiers considérés à risque, les assureurs évaluent, pour chacun d’eux, le nombre de maladies ou d’accidents survenus durant un laps de temps défini et leurs conséquences sur les individus.

Liste des métiers à risques pour les assureurs emprunteur :

  • du domaine de la défense et la sécurité : policier, militaire, agent de sécurité, sapeur pompier, secouriste, etc. ;
  • nécessitant d’être en hauteur ou en altitude (couvreur, échafaudeur, guide de haute montagne, moniteur de ski, astronaute, etc.) ;
  • s’exerçant dans les sous-sols (mineur, plongeur, spéléologue, etc.) ou en haute mer (marin pêcheur) ;
  • requérant la manipulation de substances dangereuses (chimiste, pharmacien, artificier, calorifugeur, etc.) ;
  • transport comme les routiers, les pilotes de ligne ;
  •  exposé aux guerres, aux troubles socio-politiques comme les reporters, les diplomates ;
  • les convoyeurs de fonds ;
  • les acteurs, cascadeurs ;
  • les professionnels du BPT ;
  • les sportifs de haut niveau.

Exercer un métier risqué : quelles conséquences sur l’assurance emprunteur ?

Le questionnaire professionnel : une étape incontournable

Au moment de souscrire une assurance pour protéger votre crédit contre le décès et l’invalidité, l’assureur vous demandera quelle profession vous exercez. Si c’est un métier sensible, vous devrez remplir un questionnaire professionnel afin qu’il puisse évaluer votre sinistralité selon des critères bien définis. Il s’agit là d’une pratique similaire à ce qui se fait déjà pour les emprunteurs présentant des problèmes de santé.

Cette étape est incontournable car c’est sur la base de vos déclarations que la compagnie d’assurance décidera si oui ou non elle vous couvre et à combien s’élèvera le montant de votre prime d’assurance de prêt.

Attention à ne rien omettre dans ce questionnaire ! En effet, oublier sciemment des informations capitales pourra vous coûter cher si un sinistre survenait. De même, si les modalités de votre métier à risques changent au cours de votre emprunt, n’oubliez pas de prévenir votre assureur qui réajustera votre prime.

Surprime ou refus d’assurer le crédit immobilier ?

Dans la majorité des cas, les assureurs acceptent de couvrir l’emprunteur en échange d’une surprime sur l’assurance prêt métiers à risques. Cette majoration vient compenser la probabilité plus importante d’avoir un accident entraînant un décès ou une incapacité de travail empêchant le titulaire du contrat de rembourser ses échéances. Cette surprime s'applique bien souvent sur les garanties d'invalidité et sur les arrêts de travail.

Mais il arrive aussi qu’une compagnie d’assurance refuse tout bonnement un client ayant un profil à risques. Légalement, rien ne l’en empêche. Cependant, il doit donner les raisons qui ont motivé sa décision. Charge à l’emprunteur de trouver un autre assureur qui accepte de le couvrir ou de se diriger vers un contrat spécialement adapté aux risques aggravés professionnels.
C’est possible en utilisant un simulateur d’assurance de crédit immobilier.

Consultez aussi cet article : Refus de l’assurance prêt immobilier : comment réagir ?

Comment choisir une assurance de prêt quand on exerce une profession risquée ?

En dehors du critère du prix d’une assurance de prêt pour métiers à risques, il est essentiel de bien évaluer le contenu des différentes garanties, et surtout celles pour lesquelles la surprime s’appliquent : garantie Décès, PTIA, IPP (incapacité permanente partielle) et IPT (incapacité permanente totale).

Voici les points à vérifier pour choisir son assurance emprunteur :

  • les garanties incapacité et invalidité fonctionnent-elles même si vous êtes sans activité professionnelle au moment du sinistre ?
  • y a-t-il une durée d’indemnisation au-delà de laquelle le contrat ne vous couvre plus ?
  • y a-t-il des exclusions de garanties ? Lesquelles ? Celles-ci doivent être rédigées en des termes clairs et précis.
  • votre assurance emprunteur vous couvre-t-elle si vous êtes en déplacement professionnel à l’étranger ?
  • un ou plusieurs plafond de garantie sont-ils prévus dans les clauses du contrat ? Ceux-ci correspondent à un montant maximal d’indemnisation.
  • les garanties incapacité comprennent-elles des franchises, souvent comprises entre 30 et 180 jours ?
  • le contrat inclut-il des garanties renforcées adaptés à vos besoins, comme celle couvrant les problèmes de santé chroniques comme le mal de dos, les affections psychiatriques et/ou psychiques ?

Pour choisir un contrat d'assurance de prêt adaptée à votre profession, veillez donc à ce que le maximum de risques soient bien prévus au contrat. Non seulement votre assureur doit vous protéger en cas de décès et de PTIA, qui sont des garanties obligatoires. Mais en plus, une bonne assurance de prêt métier à risques doit comporter des garanties spécifiques que vous jugez pertinentes par rapport à votre sinistralité.

Plus de détails : Les garanties de l’assurance emprunteur

Combien coûte une assurance-crédit métier à risque ?

Le prix d’une assurance emprunteur représente en moyenne 0,40% du montant total du crédit. Pour un emprunt de 200 000 € sur 20 ans, elle vous coûtera 16 000 €.

Si vous exercez une profession à risques, cela entraînera un coût supplémentaire sur votre cotisation qui variera selon les professionnels. Pour trouver l’offre la plus qualitative à un prix juste, ayez le réflexe de comparer. Demander des devis est le moyen le plus rapide de trouver une assurance prêt pour les métiers risqués parfaitement adaptée.

Ainsi la délégation d’assurance, c’est le fait, pour un emprunteur, de souscrire une assurance de prêt auprès d’un assureur indépendant, et donc de refuser le contrat de groupe proposé par sa banque.

En outre si vous êtes déjà assuré pour votre prêt immobilier mais que vous souhaitez changer pour un contrat plus adapté à votre activité professionnelle, vous pouvez le faire chaque année sans pénalités grâce à la loi Bourquin. La résiliation se fait à la date d’anniversaire de souscription du crédit en respectant un préavis de 2 mois.

Mais attention, les garanties du nouveau contrat doivent être a minima similaires au contrat de groupe de votre banque. Voilà pourquoi avoir recours à un comparateur en ligne est la meilleure stratégie à adopter. Vous pourrez alors exercer votre métier passion en toute sérénité.

Plus de détails : Tout comprendre sur le taux d’assurance emprunteur

Assurance de prêt : MaxiAssur vous accompagne pour faire le bon choix.

Adhésion facile Adhésion simplifiée
C'est Rapide, Facile et 100 % en ligne.

100 % compatible 100% compatibles
aux exigences des banques

Economisez Tarification Compétitive
Economisez maintenant.

Merci de noter ou de partager cet article : "Équivalence de garantie assurance emprunteur"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to top
Call Now Button