L’essentiel sur l’assurance habitation étudiant

Vous êtes étudiant ? Vous allez bientôt le devenir ? Vous avez besoin d'une assurance habitation pour votre appartement ou votre studio ? Prix, garanties obligatoires et facultatives, type d’habitat… Ce guide vous aidera à bien comprendre les particularités de l’assurance habitation pour étudiant.

Principes de l’assurance habitation étudiant

Quasiment tous les professionnels de l’assurance proposent des contrats logement pour étudiant. Dans la majorité des cas, il faut remplir trois conditions pour en bénéficier :

  1. Avoir moins de 30 ans.
  2. Pouvoir justifier sa scolarité (certificat, preuve d’inscription, etc.).
  3. Le logement ne doit pas dépasser une certaine surface (40m² ou 3 pièces).

 

Les garanties d’un contrat habitat étudiant

À l’instar de tous les locataires en France, les étudiants doivent assurer au minimum les risques locatifs. Les dommages résultant d’un incendie, d’une explosion ou d’un dégât des eaux seront indemnisés.

Toutefois, cette couverture minimale ne couvre pas les biens du logement étudiant. Voilà pourquoi les assureurs proposent toujours de souscrire une assurance multirisque habitation (MRH). Celle-ci offre une protection supplémentaire contre les catastrophes naturelles et technologiques, les attentats, le bris de glace, et couvre la responsabilité civile de l’étudiant.

Les garanties facultatives d’un contrat logement pour étudiant

Comme pour tous les contrats d’assurance habitation, il est possible de renforcer sa couverture au moyen de garanties optionnelles, comme :

  • le vol et le vandalisme ;
  • les dommages électriques ;
  • la protection juridique ;
  • le recours des voisins et tiers ;
  • le rééquipement à neuf pour les équipements informatiques de moins de deux ans ;
  • la couverture en cas d’absence prolongée de plusieurs mois ;

Nombreuses sont les compagnies d’assurance à proposer également des extensions de garanties ou des packs pour protéger les appareils numériques dans le logement (smartphone, tablette, ordinateur, etc.) ou encore les instruments de musique.

Enfin, certaines formules d’assurance habitation pour étudiant prévoient une garantie complémentaire d’assistance à l’étranger, idéale pour ceux qui prévoient de réaliser des stages hors de France.

Assurance logement pour étudiant : obligatoire ou pas ?

Assurer son appartement ou son studio est obligatoire si vous êtes locataire, que vous soyez étudiant ou non (article 7 de la loi n°89-462 du 6 juillet 1989). Il existe cependant des cas prévus par la loi pour lesquels l’obligation d’assurance ne s’applique pas :

  • location de meublé (sauf chambre en cité U ou résidences étudiantes) ;
  • location de logement à titre de résidence secondaire ;
  • si l’étudiant vit dans un foyer d’étudiants ou de jeunes travailleurs. Attention, la cité étudiante ne rentre pas dans cette catégorie.

À savoir :

Chaque année, vous devrez fournir une attestation d’assurance habitation à votre bailleur pour lui prouver que votre logement étudiant est bien assuré. Attention, le défaut d’assurance peut entraîner la résiliation du contrat de bail et l'expulsion.

Colocation étudiante et assurance habitation

Une colocation étudiante doit être assurée pour les risques locatifs. Il y a alors 3 possibilités :

  1. Chacun des colocataires souscrit une assurance habitation étudiant. Dans ce cas, MaxiAssur vous conseille de prendre une assurance auprès du même prestataire pour éviter les litiges entre assureurs lorsqu'un sinistre survient.
  2. Un seul colocataire signe un contrat : en cas de sinistre, la responsabilité de chaque colocataire est déterminée en fonction de sa part du loyer. Mais le colocataire souscripteur est seul redevable de la cotisation. Il doit donc veiller à ce que tout le monde paie sa part, ce qui peut conduire à des conflits réguliers.
  3. Le propriétaire souscrit pour le compte de ses locataires, notamment quand le nombre d’habitants est important. Les colocataires paient chaque mois le montant de la cotisation en fonction de sa quote-part.

Combien coûte un contrat habitation étudiant ?

Conscients des faibles moyens dont disposent les étudiants, les assureurs adaptent leurs tarifs en proposant des formules moins chères que pour les assurances habitation classiques. Toutefois, les plafonds d’indemnisation sont plus faibles. En d’autres termes, vous payez moins cher, certes, mais vous serez moins bien remboursé en cas de pépin.

Le prix d'une assurance habitation pour étudiant varie selon votre profil (locataire seul ou colocataire) et celui du logement (superficie, type de logement, localisation).

Voici les prix moyens constatés en 2020 pour :

  • un appartement type T2 de 30 m² à Lyon abritant un mobilier de 6 000 € : 220 €/an ;
  • un studio de 15 m2 à Nantes avec 5 000 € de capital mobilier : 180 €/an ;
  • une chambre universitaire avec 5 000 € de capital mobilier : 120 €/an.

Comment économiser sur son assurance logement étudiant ?

De nombreux professionnels proposent des contrats d’assurance habitation pour étudiants avec des tarifs très compétitifs. À vous de vérifier dans les conditions générales que la couverture soit de bonne qualité. En effet, une assurance logement pas chère cache souvent des plafonds d’indemnisation faibles ou encore des franchises élevées.

D’autre part, si vos parents ont souscrit une assurance habitation pour leur appartement ou leur maison, n’hésitez pas à vous adresser au même assureur. Ce dernier sera bien souvent d’accord pour vous accorder une remise sur votre prime annuelle.

Enfin, le meilleur moyen d’économiser sur votre assurance logement pour étudiant reste la comparaison. En effet, vous avez besoin d'une offre qui prenne en compte vos besoins spécifiques et vous indemnisera au meilleur prix sans que cela ne soit un gouffre pour votre budget. Un comparateur d’assurances habitation pour étudiant vous permettra de confronter les différentes offres du marché et de vous y retrouver plus facilement.

Garanties et options souhaitées, budget mensuel, besoins spécifiques… Vous définissez vos critères et obtenez des devis personnalisés en seulement quelques minutes. Vous avez ensuite tout le temps pour sélectionner la meilleure assurance pour votre logement étudiant.

Résilier son contrat habitat étudiant : les démarches

Vous assurez un appartement, un studio, une chambre étudiante et vous souhaitez mettre fin à votre contrat ? C’est possible dans les cas suivants :

  • à l’échéance : la loi Chatel impose aux assureurs de vous prévenir de la date de fin de votre contrat. Le nouvel assureur se charge des formalités administratives ;
  • après le premier anniversaire du contrat, à tout moment, sans frais et sans raison particulière ;
  • en cas de déménagement ;
  • si un autre de vos contrats d'assurance est résilié à la suite d’un sinistre chez le même assureur ;
  • en cas d’augmentation injustifiée de tarif ou de la franchise par l’assureur.

Dans toutes ces situations, vous devrez envoyer à votre compagnie un courrier en recommandé avec accusé de réception.

Apprenez-en plus sur la façon de résilier son assurance habitation étudiant

Étudiants, ne zappez pas votre assurance habitation. Grâce à elle, vous êtes garanti d’être indemnisé en cas de dommages. D’autant plus que les assureurs proposent des contrats à seulement quelques euros par mois. De quoi étudier l’esprit tranquille !

 

Assurance habitation : MaxiAssur vous accompagne pour faire le bon choix.

devis gratuitFacile et 100 % Gratuit 

Meilleurs prixLa garantie des meilleurs prix

des garanties sur mesureDes garanties sur mesure

Merci de noter ou de partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to top
Call Now Button