Assurance dommage électrique assurance habitation : ce qu’il faut savoir

Que vous soyez locataire ou propriétaire, vous n’êtes pas à l’abri d’un accident, d’un orage ou d’une sous-tension qui abîmerait vos appareils électriques. Pour éviter de devoir repayer tous vos équipements, il existe l’assurance dommages électriques, à souscrire en option de votre multirisque habitation (MRH). Que couvre cette garantie et comment la mettre en œuvre en cas d’incident ? Quelle indemnisation espérer ?

 

Dommages électriques : définition

En assurance habitation, la garantie dommages électriques est une garantie optionnelle permettant de couvrir les risques de :

  • surtension provoquant des dégâts électriques (suite à un orage par exemple) dans l’installation domestique, et par conséquent sur vos appareils ;
  • sous-tension, qui peut avoir pour origine une défaillance sur le réseau électrique ;
  • explosion, implosion ou incendie d’un équipement si l’origine du sinistre est de nature électrique.

Elle vient en complément de l’assurance incendie. En effet, si un incendie est dû au dysfonctionnement d’un téléviseur, d’une bouilloire, d’une imprimante ou autre, l’assurance incendie indemnisera les dommages, mais ne prendra pas en charge l’origine du sinistre. Si, en revanche, vous avez souscrit à l’option dommages électriques, l’appareil vous sera remboursé.

Que couvre l’assurance dommages électriques ?

Les modalités de couverture de l’assurance dommages électriques varie d’une compagnie d’assurance à l’autre. Mais sachez que la plupart des contrats prennent en charge les équipements que l’on utilise au quotidien :

  • les appareils électroménagers : lave-vaisselle, lave-linge, sèche-linge, réfrigérateur, congélateur, four électrique, micro-ondes, sèche-cheveux… ;
  • les appareils numériques : ordinateur, télévision, tablette, mobiles ;
  • les installations électriques : pompe à chaleur, chaudière, chauffe-eau, tableaux électriques, interrupteurs…

Certains assureurs proposent aussi de protéger le matériel électrique d’un logement, c’est-à-dire les prises, les interrupteurs, les commutateurs, etc.

La garantie dommages électriques exclue toutefois les dégâts liés à :

  • l’ancienneté d’un appareil : il doit en général avoir moins de 8 ans à 10 ans, selon les assureurs ;
  • un dysfonctionnement interne, comme une panne ;
  • un défaut de fabrication ;
  • la non-conformité avec les normes en vigueur.

Assurance habitation : que faire en cas de dommages électriques ?

Un incident est survenu chez vous et a entraîné des dégâts sur vos appareils électriques ? Voici les démarches à accomplir :

  1. Faites une déclaration de sinistre dommage électrique en envoyant un courrier avec accusé de réception à votre assureur avec vos coordonnées, le numéro de votre contrat, la date de l’évènement ainsi qu’une description détaillée des faits et des factures. Attention à respecter le délai légal de 5 jours ouvrés.
  2. Prenez des photos de vos appareils endommagés, ça pourra vous servir par la suite.
  3. Ne jetez pas vos bien électriques tant que vous n’avez pas reçu d’indemnisation de la part de votre assureur.

Comment prouver une surtension ou une sous-tension électrique ?

Les conditions normales de fonctionnement des appareils électriques se situent sur une plage située entre 207 et 244 volts (norme NF EN 60335-1). Dans le cas de dommages électriques, la responsabilité du distributeur peut être recherchée, conformément aux articles L. 322-12 du Code de l’énergie et L.221-1 du code de la consommation. Il faudra alors prouver que la desserte en électricité était soit inférieure à 207 volts, soit supérieure à 244 volts.

Pour ce faire, un expert mandaté par la justice ou votre compagnie d’assurance devra constater que les dommages subis sont en effet dus à une défaillance du réseau. Il exigera de voir les équipements endommagés et pourra aussi recueillir des témoignages de votre voisinage attestant avoir subi une surtension ou une sous-tension au même moment sur leur installations.

Quelle indemnisation pour vos appareils électriques endommagés ?

L’assurance dommages électriques prévoit bien souvent une indemnisation en valeur à neuf. Cela signifie que votre compagnie d’assurance vous remboursera le prix d’achat après avoir déduit un coefficient de vétusté.

Vérifiez votre contrat d’assurance habitation ainsi que les conditions générales pour savoir si une franchise ainsi qu’un plafond d’indemnisation sont prévus.

Indemnisation assurance dommages électriques : les cas particuliers

Si l’ampleur du préjudice est important, l’assureur fera constater le sinistre par un expert qui évaluera le montant de l’indemnisation globale. À l’inverse, pour des dégâts moindres, après déclaration, votre compagnie d’assurance vous demandera simplement un devis pour le remplacement ou la réparation de votre/vos appareils avant de décider d’approuver ou non l’indemnisation. Celle-ci peut aussi avoir lieu a posteriori, sur présentation de la facture d’achat d’un nouveau produit.

Assurance dommages électriques : comment prévenir les sinistres ?

Vous connaissez le vieil adage : mieux vaut prévenir que guérir. Alors pour éviter les dommages électriques et des démarches souvent longues auprès de votre assureur, voici quelques astuces :

  • assurez-vous de la conformité de vos appareils avec les normes en vigueur ;
  • si vous êtes propriétaire de votre logement, investissez dans des dispositifs de protection contre la foudre et les surtensions ;
  • débranchez tous vos appareils électriques dès qu’un orage pointe le bout de son nez ou que vous vous absentez pendant une période prolongée (vacances, weekend) ;
  • coupez totalement l’électricité de votre logement si vous voyez la foudre tomber.

Dans quels cas faut-il souscrire la garantie dommages électriques ?

Rappelons que l’assurance dommages électriques n’est pas systématique. Vous pouvez donc décider de la souscrire ou pas. Si vous possédez de nombreux appareils récents, il semble judicieux de le faire. En effet, celle-ci vous permettra de vous ré-équiper sans frais, d’autant plus que le prix de la cotisation ne s’élève qu’à quelques euros par mois.

Pour trouver la dommages électriques pas chère, n’hésitez pas à avoir recours à la comparaison des assurances multirisque habitation. Prêtez surtout attention au plafond d’indemnisation, aux exclusions ainsi qu’aux franchises appliquées. Demander des devis sera le meilleur moyen de souscrire un contrat comprenant les bonnes garanties au prix le plus juste.

L’assurance dommages électriques protège l’ensemble de vos équipements et vous indemnise en valeur à neuf suite à un dysfonctionnement de votre installation électrique ou la foudre. Bien qu’optionnelle, cette garantie est bien utile si vous possédez de l’électroménager ou des produits high-tech récents.

Assurance habitation : MaxiAssur vous accompagne pour faire le bon choix.

devis gratuit Facile et 100 % Gratuit 

Meilleurs prix La garantie des meilleurs prix

des garanties sur mesure Des garanties sur mesure

Merci de noter ou de partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to top
Call Now Button