L’assurance de prêt immobilier pour les co-emprunteurs

En France, près de trois quarts des prêts immobiliers sont souscrits à deux : les souscripteurs sont dits « co-emprunteurs ». Pour garantir leur crédit, ils doivent opter pour une assurance emprunteur qui peut être répartie ou non entre les co-emprunteurs en fonction du profil de chacun. Alors, comment répartir la quotité de l’assurance emprunteur quand on est co-emprunteur ?  Quelles conséquences sur le crédit immobilier ? MaxiAssur fait le point.

Assurance de prêt immobilier et co-emprunt

L’assurance emprunteur est systématiquement exigée pour souscrire un crédit immobilier. Celle-ci garantit aux banques que le prêt sera tout de même remboursé, même en cas de décès, de maladie, d’invalidité ou de perte d’emploi.

Cette assurance de prêt est d’autant plus avantageuse en cas de co-emprunt qu’elle permet à la personne non concernée par le dommage de ne pas assumer seul le remboursement. Voilà pourquoi il est essentiel de fixer vos besoins en matière d’assurance en fonction des conséquences que pourraient entraîner un problème survenant à l’un ou l’autre des co-emprunteurs.

Mon co-emprunteur peut-il changer d’assurance seul, et moi garder mon contrat chez mon assureur actuel ?

L'amendement Bourquin (prêt ayant plus d'un an) et la loi Hamon (prêt ayant moins d'un an), vous permettent de rester chez votre assureur et votre co-emprunteur de faire une délégation d'assurance, pour payer moins cher par exemple.

Assurance emprunteur, co-emprunteurs et quotité

En assurance, les co-emprunteurs désignent deux personnes qui souscrivent ensemble un prêt immobilier. Il peut s’agir de deux conjoints, deux amis, d’un frère et une sœur, etc. Ils sont alors considérés comme tous deux solidaires de l’emprunt. En cas d’impossibilité de rembourser de l’emprunteur A, la banque se retourne vers l’emprunteur B pour lui demander le capital restant dû.

Chaque co-emprunteur peut adapter le niveau de couverture afin que le remboursement du crédit soit couvert en cas de décès ou d’invalidité : c’est la quotité. Elle est répartie entre les co-emprunteurs selon différentes configuration (50-50, 25-75, 80-20, etc.). Seule condition exigée par la banque : la quotité doit être minimum égale à 100%.

Par exemple :

Vous empruntez 200 000 € à la banque et optez pour une quotité à 50% chacun. Vous êtes donc couvert à hauteur de 100 000 €, soit la moitié du capital emprunté.

L’assurance emprunteur en chiffres

En 2017, les cotisations d’assurance emprunteur représentaient pas moins de 9,1 milliards d’€, soit une hausse de 3,7 % par rapport à 2016. 74 % du total de ces cotisations concernaient les crédits immobiliers (soit 6 738 millions d’euros), 20 % : les prêts à la consommation (soit 1 812 millions d’euros).

Répartition de la quotité entre les co-emprunteurs

La répartition de la quotité entre co-emprunteurs en assurance emprunteur doit être bien réfléchie avant même de souscrire. Plusieurs combinaisons sont possibles.

Assurance emprunteur avec un seul co-emprunteur

Anne et Sébastien souscrivent un emprunt auprès de leur banque pour acheter une maison. Anne est mère au foyer, elle n’a pas de revenus. Sébastien, cadre dans une entreprise, supportera seul les cotisations d’assurance. La quotité d’assurance emprunteur est donc fixée à 100% :

  • si Sébastien décède, Anne n’aura pas à rembourser le capital restant dû, l’assurance s’en chargera. Anne pourra conserver la maison ;
  • si Anne décède, Sébastien continuera à assumer le remboursement du crédit et les cotisations d’assurance.

Assurance emprunteur avec 2 co-emprunteurs

Johanna et son amie Ingrid ont le projet de rénover une vieille bâtisse pour laquelle elles ont eu un coup de cœur. Les deux amies perçoivent toutes deux des revenus. Elles peuvent donc contribuer ensemble au remboursement du crédit et au paiement de l’assurance : chacune d’elles doit être assurée.

Johanna et Ingrid ont le choix entre :

  • une quotité à 100% chacune : ce que l’on appelle « couverture à 200% ». En cas de décès ou d’invalidité de Johanna par exemple, la totalité du crédit est garantie. Ingrid n’aura plus rien à rembourser. Et inversement ;
  • une quotité à 50% : en cas de décès de l’une ou de l’autre, la survivante devra continuer à rembourser le capital restant dû à hauteur de 50 %, et la moitié du crédit sera prise en charge par l’assurance ;
  • une quotité inégale : la répartition de la quotité se fait en fonction des capacités financières de chacune (70/30, 20/80 etc.). Le montant de la cotisation d’assurance emprunteur sera proportionnel au taux de quotité choisi. Par exemple : nos deux amies ont souscrit une assurance 70/30 (70% pour Ingrid qui perçoit le plus gros salaire, 30% pour Johanna). Si Ingrid décède, Johanna n’a plus que 30% du crédit immobilier à rembourser. Le reste (60%) sera pris en charge par l’assureur.

Comment bien choisir son assurance emprunteur quand on emprunte à plusieurs?

Il arrive souvent que les co-emprunteurs souscrivant une assurance emprunteur présentent des risques complètement différents (différence d’âge, un des co-emprunteurs pratique un sport extrême et pas l’autre, etc.). Dans ce cas, deux solutions :

  • souscrire une assurance de prêt en commun : un tarif unique leur sera proposé, malgré leurs différences de profil ;
  • souscrire une assurance de prêt individuelle : les co-emprunteurs bénéficieront d’un contrat aux garanties personnalisées, plus adapté à leur profil de risques.

La délégation d’assurance : Pour qui ? Pourquoi ? Les avantages ?

Depuis 2010 et la loi Lagarde, un emprunteur peut souscrire un contrat d’assurance de prêt autre que celui proposé par sa banque : c’est la délégation d’assurance.

Que les deux co-emprunteurs souscrivent une assurance prêt en commun ou individuelle, la délégation présente de nombreux avantages :

  • avantage financier : les économies réalisées sur l’assurance emprunteur peuvent aller jusqu’à 15 000 € par emprunteur. Pour une couverture à 200%, les économies sont doublées !
  • un contrat plus personnalisé et des garanties fixées en fonction du risque réel présenté.

Contracter un prêt immobilier à plusieurs ne signifie pas que les co-emprunteurs doivent souscrire les mêmes assurances emprunteur. Chacun peut choisir son contrat selon ses propres risques et bénéficier d’un contrat personnalisé. Ceci est d’autant plus vrai avec la délégation d’assurance qui, en plus, vous fait faire de réelles économies.

Plus de détail sur la délégation d'assurance emprunteur

Assurance de prêt : MaxiAssur vous accompagne pour faire le bon choix.

Adhésion facileAdhésion simplifiée
C'est Rapide, Facile et 100 % en ligne.

100 % compatible100% compatibles
aux exigences des banques

EconomisezTarification Compétitive
Economisez maintenant.

Nos clients sont satisfaits !

caret-downcaret-upcaret-leftcaret-right

Super rapide et très professionnel, nous avons eu une réponse rapide. Très pédagogue et très clair pour expliquer les étapes mais surtout disponible à tout instant de la journée. Egalement prix de l'assurance qui vaut le coup.

Merci de noter ou de partager cet article

Publié dans assurance de prêt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to top
Call Now Button